Qui sommes nous ?

Le champ de syndicalisation de SUD RURAL ÉQUIPEMENT est constitué, dans le respect des champs de syndicalisation des autres syndicats de l’Union Syndicale SOLIDAIRES, par les agents travaillant dans :

  • les services centraux et déconcentrés du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt,
  • les services centraux et déconcentrés du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie,
  • les directions interministérielles départementales en charge de missions émanant des ministères de l’agriculture ou de l’environnement,
  • l’enseignement agricole public, les lycées maritimes et aquacoles,
  • l’enseignement supérieur et les établissements de recherche émanant des ministères de l’agriculture ou de l’environnement,
  • les établissements publics sous tutelle partielle ou totale de ces deux ministères,
  • tous les agents de la fonction publique d’État, ou d’une communauté de travail dépendant de l’État, assurant des missions d’agriculture ou d’environnement.

Que défendons nous ?

Sud Rural Équipement est un syndicat de luttes et de transformations sociales, qui s’oppose résolument au capitalisme appliqué au service public et à la société toute entière.

Nous combattons la précarité, la flexibilité, l’exploitation et l’exclusion, et agissons pour une autre société : Celle des Ensemble et des Possible.

Nous rassemblons toutes les catégories de personnels : techniques et administratifs de l’administration centrale et des services déconcentrés, enseignants et personnels d’encadrement de tous niveaux, IATOSS (ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers, personnels santé, sociaux) de toutes catégories et de tous grades, titulaires et non-titulaires, actifs et retraités. Pas de corporatisme chez nous : parce que c’est faire le jeu des pouvoirs institués que de sectoriser les luttes et d’éparpiller les revendications, nous sommes un syndicat résolument inter-catégoriel. Nous voulons rassembler tous les personnels des ministères en charge de l’agriculture, de l’équipement, de l’écologie, de l’aménagement du territoire, sans condition de statut ni de grade .

Nous privilégions l’intérêt collectif . Nous ne mettons pas en avant la culture propre à nos ministères d’origine. Nous nous battons pour des missions exercées par des agents de l’État compétents, dans de bonnes conditions matérielles, financières et humaines. Nous croyons à la possibilité d’un service public efficace, éthique, équitable, pour tous les citoyens sur tout le territoire.
Nous dénonçons les dérives de la RGPP, de la mise en application de la LOLF et la casse généralisée des services depuis des années.

Nous nous inscrivons dans une approche inter-professionnelle de la défense des droits de nos collègues. C’est pourquoi, nous sommes partie prenante de l’Union syndicale Solidaires qui réunit de plus en plus de syndicats du public et du privé : SUD Éducation, SNUI (impôts), SUD-PTT, SUD Rail, SUD-CRC Santé, SUD Collectivités Territoriales, SUD Culture, SNJ (journalistes), SUD Banques, SUD Fnac, SUD Énergie, SUD Michelin, SUD Industrie, etc. Cette union interprofessionnelle met en œuvre un fonctionnement original basé sur la recherche constante de ce qui unit plutôt que de ce qui divise … Une autre façon de vivre les structures interprofessionnelles ! En ce sens, Solidaires a l’ambition de contribuer à répondre à la crise du syndicalisme pour redonner aux salariés le goût de l’action collective.

Nous refusons le monopole des permanents syndicaux « à vie », pratique courante dans de nombreuses centrales syndicales. Ainsi, nous pratiquons la rotation des mandats, la mixité dans les instances de décisions et la limitation des décharges syndicales à 50 % du temps de travail.